Il existe de nombreuses sources de distraction : se déplacer en écoutant de la musique avec des écouteurs, manger, boire à vélo ou en voiture, programmer son GPS, changer le CD, fumer, ...

Les 4 sources de distractions

Source : site de la Sécurité routière, www.securite-routiere.gouv.fr

Le smartphone est le seul dispositif qui cumule les quatre sources de distraction qui peuvent détourner l’attention d’un conducteur. Écrire un message en conduisant multiplie par conséquent le risque d’accident par 23 : il oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant en moyenne 5 secondes.

Les minutes de sécurité routière « C’est pas sorcier ! »

Haut de page