Vous pouvez organiser votre action vers des publics différents :

  • Des groupes déjà formés :
    - une classe
    - tous les élèves d’un niveau
    - des plus jeunes
  • Des groupes particuliers
    - les filles
    - les garçons
    - les usagers deux roues
    - des jeunes lors d’une sortie festive ou d’un événement
    - des accidentés
    ...

Vous adapterez vos actions selon ces publics.


Propositions de thématiques :

Il est nécessaire de suivre le parcours de culture général de sécurité routière avant de commencer.


  • Vous voulez monter une action sur l’alcool et la sécurité routière, voici les éléments à connaître pour choisir votre action :

- les équivalences entre boissons alcoolisées (débit de boisson, « maison »)
- les effets de l’alcool sur le comportement
- les lenteurs de l’élimination de l’alcool
- le sur-risque de l’association alcool et drogue
- dépistage de l’alcool et sanction
- choisir le conducteur désigné ou son mode de déplacement


  • Vous voulez monter une action sur la vitesse et la sécurité routière, voici les éléments à connaître pour choisir votre action :

-  Vitesse et modes de déplacements (piéton, cycliste, cyclo, voiture…) : une vitesse adaptée au partage de l’espace
-  Distinguer vitesse limite autorisée et vitesse inappropriée
-  temps de réaction, distance de freinage, distance d’arrêt
-  vitesse : illusion du gain de temps
-  vitesse et réglementation


  • Vous voulez monter une action sur les stupéfiants et la sécurité routière, voici les éléments à connaître pour choisir votre action :

-  des substances illégales en toutes circonstances
-  les effets des stupéfiants et la modification du comportement
-  le sur-risque de l’association alcool et drogue
-  le dépistage des stupéfiants et la sanction


  • Vous voulez monter une action sur la vigilance et la sécurité routière, voici les éléments à connaître pour choisir votre action :

-  les effets de la fatigue sur le comportement et les risques
-  soirée, fatigue, reporter ou choisir un autre mode de déplacement.
-  déplacement et « distracteurs » (usage detéléphone portable ou de baladeur, …). Testez le moduloroute de l’association Prévention routière sur l’usage du téléphone au volant.

Pour en savoir plus :
- l’infographie sur la fatigue (Sécurité routière)

- l’infographie sur les distractions (Sécurité routière)


  • Vous voulez monter une action sur l’usage des deux-roues motorisés, voici les éléments à connaître pour choisir votre action :

-  choisir un équipement adapté (casque, chaussures fermées, tenue, gants)
-  être visible
-  le débridage ethttp://formation.education-securite-routiere.fr/ecrire/?exec=article&id_article=86 ses conséquences (risques et sanctions)
-  les permis A

  • Vous voulez monter une action sur l’apprentissage de la conduite, voici les éléments à connaître pour choisir votre action :

-  les permis et les formes d’apprentissages : code de la route, les dispositifs de la conduite accompagnée
-  le « sur-risque » jeune permis


  • Vous voulez monter une action sur « je tiens à moi, et je tiens à vous », voici les éléments à connaître pour choisir votre action :

-  Les passagers : les bons comportements en tant que passager (équipement de sécurité, distraction, ne pas monter avec n’importe qui, des conseils …)
-  L’accompagnement du conducteur : comment j’accompagne le conducteur ?
- Les filles parlent aux garçons ...
- Solidarité, assistance et secours : comment porter secours ?
- Accidents et conséquences sur la vie (conséquences sur ma vie sociale, ma vie personnelle, ma vie professionnelle…)


Quiz argumentaire pour vous aider à construire des réponses à vos camarades

(exemples sur le site de la Sécurité routière)

- convaincre un ami qui a bu de ne pas conduire
- les filles parlent aux garçons...
- 10 conseils pour ne pas téléphoner et conduire
- 10 bonnes raisons d’aller moins vite...


Quelques types d’action :

  • Recherche ou utilisation de témoignages

Les témoignages directs suivi d’un débat sont souvent plus efficaces qu’une conférence. Il existe de nombreux partenaires de la sécurité routière qui peuvent vous aider à trouver des "témoins".

  • Valorisation des bons comportements (Culture de l’exemple)

Mettre en valeur les bonnes attitudes plutôt que de parler ou présenter les mauvaises attitudes.

- Faire témoigner des jeunes ou moins jeunes qui se sont illustrés (ou qui pratiquent quotidiennement) par des bonnes attitudes. Montrer qu’au quotidien une grande majorité de la population partage l’espace de circulation sans problème et sans dépasser la règle.

- Nommer régulièrement le meilleur "Ami sur la route".

- Faire un débat autour des attitudes sur la route à mettre en valeur et omettre tous les sujets négatifs.

  • Animation d’un atelier

Lors d’un forum de citoyenneté, ou de sécurité routière, animer un atelier thématique (les doses d’alcool, le temps de réaction, préparer sa soirée...).

Exemples d’ateliers.

  • Action de rue

Intervenir dans la rue, aborder les passants ou ses camarades devant l’établissement pour engager un dialogue et insister sur un thème (les risques de l’alcool et de la conduite, la vitesse, ...). Il faut préparer quelques arguments avant pour roder son discours.
Vous pouvez aussi distribuer des flyers avec un ou deux arguments précis.

Présentation d’actions de rue.

  • Utilisation des réseaux sociaux (messages)

Faire passer des messages, convaincre via les réseaux sociaux, c’est possible.

Comme contrer la Neknomination ou l’invitation – nocive - faite à ses pairs de se saouler le plus vite possible
par la "Smartnomination" (nominer un ami, une connaissance pour faire une bonne action)

  • Production d’outils (vidéos, affiches, flyer, chanson, jeu…)

Vous pouvez créer des outils de prévention pour convaincre vos camarades :
- réaliser une vidéo accrocheuse
- créer une chanson ou détourner une chanson (lip dub)
- réaliser des affiches ou un flyer
- créer un jeu de société sur un thème
- organiser un flashmob thématique pour alerter sur un problème

  • Préparation de soirée

Vous pouvez proposer un atelier ou organiser votre soirée et prendre en compte des éléments de prévention afin de faire prendre conscience de certains enjeux à vos amis :
- apprendre à choisir son mode de déplacement et surtout son retour (à pied, en voiture avec un conducteur désigné, appeler de la famille ou des amis, appeler un taxi, prévoir un système de bus...)
- sensibiliser les passagers à savoir refuser de partir avec des conducteurs alcoolisés
- prévoir des couchages supplémentaires (fatigue, alcoolisation)
- penser à sa santé et à celle des autres (dosage de l’alcool, possibilités de substituer l’alcool par d’autres procédés)

Des précisions sur le site de l’association Prévention Routière.

Le site pour les étudiants Animafac : « faire de la prévention alcool sans saouler », « organiser une soirée sans alcool », « agir pour la sécurité routière »

Haut de page